468 60-don-vie468 60-don-organe

Si vous êtes intéressés par le don d'organes et la greffe (ce dont je ne doute pas), vous pouvez allez sur le lien suivant :
http://www.youtube.com/watch?v=H4Jh1X4eJz0
Bonne vidéo.

Don d'organes.

«Le don de la vie, quoi de plus beau !... Préservez ce joyau de solidarité humaine qu'est le don bénévole et anonyme». (Professeur Jean Dausset, Prix Nobel de Médecine).
La transplantation d'organes est le seul espoir de vie pour de nombreux malades atteints d'insuffisance rénale, cardiaque, pulmonaire, hépatique...
Le don d'organes est un choix généreux que chacun d'entre vous peut faire, de son vivant, pour sauver l'un de ses semblables après son décès.
Si perdre un être cher est une dure épreuve, c'est aussi un grand bonheur de voir revivre les siens. Vous avez de trois à quatre fois plus de risques d'avoir besoin d'une greffe que de vous trouver dans la situation d'être donneur. Déclarez vous solidaire au don d'organes.

Qui peut être donneur?

Tout sujet en état de mort encéphalique (cérébrale) est considéré comme un donneur potentiel, mais en premier lieu tout ce qui est humainement possible est fait pour sauver la vie menacée. Il n'y a pas de limite d'âge légale, cela dépend du ou des organes concernés. Le critère retenu est la qualité des organes prélevables. C'est l'état physiologique du donneur et les circonstances de sa mort qui en décident. Si un cœur est rarement prélevé après 60 ans, les reins, foie, poumons, pancréas, intestin grêle, cornée, peau pour les grands brûlés, segments veineux pour les pontages et autres sont prélevés sur des personnes plus âgées.
Pour les dons de moelle osseuse, il faut être âgé de 18 à 50 ans après un examen sanguin permettant de déterminer le groupe tissulaire du donneur. Le fichier est relié aux fichiers européen (Eurocord) et mondial (Netcord).

Quels sont les organes prélevés?

1.De son vivant:
- moelle osseuse (donneurs familiaux ou non)
- rein, entre membres (d'une même famille et personnes vivant ensemble mais justifiant de liens stables et durables,
- lobe hépatique et lobe pulmonaire (exceptionnellement)
- peau,
- fragments osseux.
2.Après la mort:
- cœur, foie, rein, cœur-poumon, poumon, pancréas, os et cartilages, cornée, peau, intestin (rarement).

Don d'organes et don du corps à la science.

Le don d'organes est un don pour la vie. Bien que la personne soit décédée, ses organes sont maintenus en état de fonctionner. Après prélèvement(s), l'aspect du corps fait l'objet des plus grands soins de la part des médecins, avant la restitution à la famille pour le rite funéraire de chacun (article 16.1 du code civil).
Léguer son corps à la science, c'est donner l'ensemble de son corps après la mort, pour les besoins d'une faculté de médecine. Le corps n'est pas restitué à la famille et ce type de don est payant par le donateur au moment de la décision (frais de transport et de conservation du corps).

Qui paie le prélèvement?

Le donneur en état de mort encéphalique (cérébrale) est pris en charge par la Sécurité Sociale. Toutefois les soins reçus pendant son hospitalisation avant son décès sont dus.
Le transport est pris en charge par l'organisme de couverture sociale ; les frais des prélèvements sont facturés aux hôpitaux qui ont transplanté.
Pour la famille du donneur, le prélèvement n'entraîne aucun frais liés à cette intervention. La famille supportera les frais d'obsèques qui lui incombent normalement, après restitution du corps.

Don du sang.

Ce don obéit à la même philosophie et à des règles biologiques comparables à celles du don d'organes et de tissus. Il est irremplaçable pour sauver de très nombreux malades atteints d'anémie, leucémies, d'hémorragies et sert lors d'opérations de transplantation.
Chaque prélèvement est obligatoirement précédé d'un entretien médical et d'un examen clinique. Avant d'être transfusé, le sang fait l'objet de contrôles sévères pour vérifier qu'il n'est pas contaminé par des germes variés, notamment ceux de la syphilis, Sida, hépatite C.
Pour donner votre sang et connaître les lieux de prélèvement contactez : Etablissement Français du Sang, 20 avenue du Stade de France, 93218 Saint-Denis-la-Plaine, Tél. 01.55.93.95.00.

Don de moelle.

La moelle osseuse, riche en cellules souches hématopoïétiques, est répartie dans les os du corps, elle fabrique les cellules du sang (globules rouges, blancs, plaquettes sanguines) qui se renouvellent régulièrement. On peut être donneur de moelle de 18 à 50 ans.

Comment détermine t'on le groupe tissulaire (HLA)?

Avec un petit prélèvement de sang, le groupe tissulaire est déterminé par un laboratoire spécialisé, rattaché à France Greffe de moelle. Ce laboratoire se situe en général dans les centres régionaux de transfusion sanguine. Il est réalisé à partir de batteries de sérum test ou par biologie moléculaire (BM).

Demander votre carte de donneur.

Elle est gratuite et vous sera délivrée par France Adot, 373 rue de Périgueux, 16000 Angoulême, Tél. 05.45.3924.50  www.france-adot.org
(Nous disposons de quelques demandes de carte de donneur, nous contacter).
«Nous devons prendre conscience que nous sommes les seules sources d'organes et que notre corps est une richesse fabuleuse. Ne pas en faire profiter les autres est comparable à se faire enterrer avec tous ses trésors... Tout ce qui n'est pas donné est perdu». (Professeur Christian Cabrol).
Chers Amis, vous qui êtes en bonne santé, parlez en autour de vous, faites ce don pour la vie. Nous pouvons tous un jour ou l'autre être confrontés au besoin d'une greffe que ce soit pour nous comme pour tous ceux qui nous sont chers. Parlez-en dans vos comités, à vos amis, à vos proches.
Nous avons la chance de vivre clans un pays où les chirurgiens destinés aux transplants sont de haute technicité, nos hôpitaux à la pointe du progrès.
Penser aux autres est un acte d'espoir pour tous. Pensez à ceux qui attendent, certains depuis plusieurs années. Vous êtes leur seul espoir.
Article rédigé par le service juridique et social national, avec l'aide de Mme Le Juez, responsable juridique département Manche. Remerciements à l'association France Adot.